De quoi parle-t-on ?

Cliquez ici pour accéder aux données et ressources de l’OMS sur la tuberculose

La tuberculose fait toujours partie des défis majeurs de santé publique ; plus particulièrement en Afrique où la maladie cause près de 500 000 morts chaque année. Casser la « chaine de transmission de la maladie » à travers le dépistage et le traitement de la tuberculose latente chez les sujets à risque est désormais reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme une part intégrante de toute stratégie d’éradication de la tuberculose.

Les entreprises ont leur rôle à jouer dans cette lutte. Dépister et éventuellement traiter l’infection tuberculeuse latente (ITL) permet de prévenir et de limiter les cas de tuberculoses actives dans le personnel des entreprises basées en zone endémique pour la tuberculose.

 

Le partenariat SEE/QIAGEN

Santé en Entreprise (SEE) et QIAGEN ont conclu un partenariat dont le but est de rendre accessible le dépistage de la tuberculose latente au sein des entreprises opérant en Afrique.

Investir dans la prévention de l’infection tuberculeuse latente (ITL), permet d’offrir un cadre de travail sain et sécurisant pour les collaborateurs. Egalement, cette initiative permet de réduire l’impact économique de la maladie sur le business de l’entreprise dû à l’apparition de cas de tuberculoses sur le lieu de travail (absentéisme, contagion, prise en charge onéreuse, fermeture de site…).

Les entreprises engagées dans une telle démarche assument pleinement leur responsabilité sociétale dans les communautés où elles opèrent et deviennent des partenaires des autorités publiques pour améliorer la santé publique.

Initiative Ending Workplace TB (EWTB)/Mettre fin à la Tuberculose